Publié par Laisser un commentaire

Assurance Emprunteur : comment est calculé le coût ?

Les banques exigent toujours une souscription à une assurance emprunteur, lorsque vous faites une demande de crédit immobilier. Cependant, il existe deux procédés pour déterminer le prix de cette assurance qui varie selon le coût total de la garantie d’un prêt immobilier. Comment est déterminé le coût de votre assurance emprunteur ? Explications !

Le calcul de l’assurance emprunteur sur le capital initial

Si vous faites une demande de prêt immobilier à votre banque, celle-ci vous propose habituellement une assurance emprunteur, désignée sous le nom d’assurance de groupe. Cette garantie est généralement une cotisation fixe durant toute la période du prêt et a un coût unique. De plus, le montant de la cotisation est proportionnel au portefeuille que vous avez emprunté.

Pour déterminer son coût, vous devez multiplier le coût du capital initial par le pourcentage d’assurance, ensuite faites le produit du résultat obtenu et du nombre total d’années de votre prêt. À titre d’exemple, supposons que vous désirez un crédit de 300 000 € sur une période de 20 ans. Le taux d’assurance appliqué par la banque est de 0,4 %. Le coût total de votre assurance emprunteur sera de 24 000 €. L’opération effectuée pour aboutir à ce résultat est : 300 000 x 0,4 % x 20 = 24 000.

Le calcul du coût de l’assurance de prêt sur le capital restant dû

En souscrivant à l’assurance emprunteur individuelle proposée par les organismes d’assurance, vous avez la possibilité de recourir à la concurrence. Cela vous permettra de dénicher les meilleures assurances à des prix très intéressants. L’assurance de prêt se détermine à partir du capital restant dû, d’autant plus que les cotisations sont généralement dégressives durant toute la période du contrat.

Le calcul du coût total de cette assurance emprunteur est un peu difficile à déterminer dans le cadre d’une délégation d’assurance. De plus, cette méthode de calcul se révèle moins coûteuse au total. Il se fait à l’aide du tableau d’amortissement du prêt.

Si vous faites un emprunt immobilier de 200 000 € et que le montant de l’assurance est de 65 € le premier mois, ce montant diminuera les mois suivants. Cette baisse du coût de l’assurance étant progressive, elle continuera à baisser pour atteindre un montant de 0,40 € le dernier mois de l’échéance du prêt. Consultez le tableau des amortissements pour savoir quel taux appliqué à chaque échéance. Dans ce cas, le coût total de l’assurance emprunteur sur capital restant est de 8 140 €.

Vous pourrez constater que le remboursement mensuel d’une partie des fonds empruntés baissera votre capital restant dû. Ce qui implique donc une diminution progressive de vos remboursements.

Les critères entrant dans le calcul du coût de l’assurance emprunteur

La variation du montant de votre assurance emprunteur est due à divers éléments liés à votre condition personnelle. L’âge influe sur la détermination du coût de l’assurance emprunteur. En effet, nombreux sont les établissements bancaires qui proposent des offres avec différents échelons progressifs selon votre âge. Ces paliers sont appliqués lors de la signature du contrat de la garantie d’assurance emprunteur.

En dehors de l’âge, votre situation médicale augmente le coût de la garantie en fonction de vos antécédents, pathologies et comportements. Quant à votre projet immobilier, il varie en fonction du taux, du montant et du type de prêt. Enfin, votre situation professionnelle et individuelle peut faire hausser le coût des intérêts de votre assurance emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *