Publié par Laisser un commentaire

Assurance Habitation : comment faire face aux dommages causés par la neige ?

L'assurance habitation a la réputation de couvrir plusieurs sinistres. Parmi les situations indépendantes de la volonté de l'assuré qui peuvent survenir, se trouvent les dommages causés par la neige. Les grandes chutes de neige sont généralement comprises dans le contrat multirisque habitation. Néanmoins, il est important de découvrir jusqu’à quel point vous êtes couvert dans ce type de situation et comment y faire face.

Dommages causés par la neige : que couvre l’assurance habitation ?

En dépit des précautions prises pour protéger vos maisons de la neige, il arrive qu'elle fasse de nombreux dégâts. En dehors d’un éventuel effondrement de toitures, elle peut entraîner d'autres dommages plus ou moins évidents. Lorsque vous l’avez incluse dans votre assurance MRH, son étendue est large et l’assurance vous protège efficacement. Votre assurance peut couvrir plusieurs types de dommages, en partie ou en totalité :

  • l’effondrement des toitures, des gouttières, etc.
  • la dégradation de vos biens électriques ou mobiliers
  • l'infiltration d’eau dans votre domicile et la dégradation de vos espaces, etc.

La couverture est large et la garantie neige vous permet d’être indemnisé lorsque ces sinistres se produisent. Toutefois, vous devez voir pris toutes les mesures nécessaires pour préserver votre habitation. En cas de négligence de votre part, votre assureur pourrait minorer ou réduire le montant de l’indemnisation que vous devez recevoir.

Quelles démarches effectuer en cas de dégâts causés par la neige ?

Lorsque vous êtes victime d’un dommage causé par une chute importante de neige, vous devez agir rapidement. Il faut en effet contacter votre assureur dans les plus brefs délais afin de soumettre votre déclaration de sinistre. Vous n'êtes pas obligé d’attendre que la neige fonde pour mieux voir les dégâts causés.

La portée du dossier de demande d’indemnisation dépend de l’importance des dégâts qui ont été causés. Vous pouvez par exemple prendre des photos du dommage dès que vous le constatez, c’est-à-dire le premier jour.

Par ailleurs, vous devez également fournir des factures qui aideront à évaluer l’ampleur du dommage que vous avez subi. Votre assureur pourra déplacer un expert sur les lieux afin de procéder à l’évaluation du préjudice. Ce dernier estimera ainsi le montant de l’indemnisation auquel vous avez droit.

Dans le cas où l’expertise réalisée ne vous convient pas, vous pouvez réaliser une contre-expertise. Sachez toutefois que cette dernière est effectuée à vos propres frais.

Quel montant d’indemnisation recevrez-vous ?

Le montant de votre indemnisation peut certes être chiffré en une centaine d'euros, mais n'est pas pour autant fixe. Selon la nature et l’ampleur des dégâts, l’assureur peut décider de prendre en charge le changement à neuf de vos biens et équipements endommagés ou alors vous indemniser partiellement.

Par ailleurs, il est important de savoir que votre indemnisation peut être limitée à un plafond précis prévu par les clauses de votre assurance habitation. Vous devez donc faire attention au moment de la signature du contrat.

En cas de sinistre causé par la neige, n’hésitez pas à faire une déclaration auprès de votre assureur dans les plus brefs délais. De cette manière, vous recevrez rapidement une indemnisation pour couvrir les frais liés aux travaux à effectuer. La procédure à respecter pour faire votre déclaration est facile et ne prend pas beaucoup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *